Commune de Juriens - Tél. +41 24 453 18 19 - Fax +41 24 453 18 26

 
 

Faune & Flore

Si nous voulons nous rendre à Vaulion ou Premier via Nidau, à la Praz, Moiry ou Romainmôtier, nous sommes obligés de traverser des forêts de sapins et de fayards, sauf en direction d'Envy, c'est sur cette ouverture que coulait le seul ruisseau de Juriens, le "Queru", qui a été canalisé depuis quelques années.

Sur le bas du territoire communal en direction de Moiry s'étale une forêt de type subméditerranéen, avec ses alternances de clairières et de fourrés touffus. Les buis, les noisetiers, les chênes, les pins et beaucoup d'autres espèces se plaisent sur ces terrains secs où les dalles calcaires sont à fleur de terrain.

Une flore fantastique s'épanouit sous ces arbres qui servent de refuge au gibier, gibier qui n'est jamais dérangé, car il s'agit d'une réserve de chasse.

En se promenant le soir, nous voyons le chevreuil, le lièvre, le faisan, le coq de bruyère et l'écureuil; nous voyons plus rarement le sanglier ou les chamois qui descendent de la Dent de Vaulion et exceptionnellement nous apercevons un chat sauvage (à ne pas confondre avec un lynx) qui a été réintroduit il y a quelques années.

Quelques noms de lieux attestent de la présence dans le passé de loups et d'ours - La Gouille à l'Ours - Le Buisson aux Loups.

En novembre 1815, deux ours mâles sont tués aux Prims Bois. Dans le baillage de Romainmôtier un loup est abattu le dimanche 31 octobre 1819.

Plus nous montons en direction du Chalet Devant, plus les feuillus cèdent la pace aux résineux. C'est dans ces forêts que nous trouvons d'énormes blocs erratiques, témoins de l'époque glaciaire.